Découvrez le patois… de Canaan

Vous découvrez une Église Évangélique. Vous y allez, trouvez les gens sympas, mais peu à peu vous vous rendez compte qu’ils ne parlent pas comme vous. Ils emploient des mots, des expressions que vous ne connaissez pas. Ou alors vous pensez comprendre les mots que vous entendez, mais vous vous rendez compte qu’ils ne les emploient pas comme vous.

Il n’y a pas de doute, vous entendez du patois de Canaan. Vous ne comprenez pas ce que veut dire « du patois de Canaan » ? C’est normal, c’est du patois de Canaan. Mais j’ai une bonne nouvelle pour vous : comme tout patois, une fois que l’on s’habitue aux mots, c’est plutôt simple à comprendre.

Prenons cette simple expression « patois de Canaan ». Que signifie-t-elle ? Elle fait référence au moment où le peuple juif s’est installé dans sa terre. Cette terre était d’abord occupée par des nations dont les juifs ne connaissaient pas le langage.

Ainsi, quand une personne arrive dans une Église sans avoir connu les milieux protestants évangéliques, elle se retrouve parfois avec le sentiment que les gens autour parlent différemment d’elle, qu’elle ne connaît pas la langue comme les Israélites dans le pays de Canaan.

Nous employons donc souvent l’expression « patois de Canaan » pour parler de manière un peu péjorative de notre jargon qui pourrait ne pas être compris de ceux qui n’ont pas l’habitude d’être parmi nous.

Nous créons donc une nouvelle rubrique pour vous aider à améliorer votre vocabulaire dans cette mystérieuse langue qu’est le patois de Canaan.

En fait, nous nous rendons compte que comme toute communauté, nous créons un langage qui n’est pas toujours compris de l’extérieur. Ce n’est pas propre à nous, vous avez aussi votre propre langage avec vos amis, vos collègues, votre famille.

Souvent, ces langages que nous nous créons nous aident à être plus précis entre nous, mais ne nous aident pas à parler en dehors de nos groupes. Ainsi, beaucoup de médecins sont très forts pour parler de maladie dans leur jargon mais ne savent plus expliquer simplement ce qu’ils veulent dire à leur patient.

De même quand nous arrivons dans une nouvelle entreprise, nous sommes parfois un peu déboussolés par un langage qui est propre à cette entreprise. Mais au bout d’un an nous parlons comme tout le monde à tel point que nous ne saurions plus expliquer notre poste sans utiliser le langage propre à notre entreprise.

Quand nous intégrons une Église, nous intégrons donc aussi toute une communauté qui s’est créé son langage. Ce langage est composé de mots issus de la Bible qui ne sont plus employés, de termes théologiques, d’expressions qui ont pris un sens particulier ou qui sont issus d’une allusion biblique.

Dans cette rubrique, nous ne regarderons pas les mots issus de la Bible. Nous avons une catégorie liée à cela. Mais nous regarderons les autres types de patois de Canaan.