Pasteur

Nous l’oublions souvent mais le mot « pasteur » est un mot français qui était autrefois très employé en dehors de la religion.

Le pasteur désignait alors simplement un berger. En fait, le mot vient de « pâture » et il nous rappelle que le berger est celui qui nourrit son troupeau en l’amenant manger dans les verts pâturages.

Pourquoi un dirigeant d’Église peut-il donc être appelé pasteur, c’est-à-dire berger ? Parce que la Bible utilise souvent l’image du berger pour expliquer sa fonction d’une manière imagée.

La Bible nous dit que lorsque Dieu parle, sa Parole nourrit celui qui croit. Comme de la nourriture qui donne des forces physiques, la Bible donne des forces morales au chrétien.

Ainsi, parce que la tâche principale du responsable chrétien est d’enseigner la Bible, la Parole de Dieu, il est comparé à un berger qui amène les brebis (les croyants) dans le vert pâturage qu’est la Bible. En guidant les croyants à mieux comprendre la Bible, il les nourrit comme un berger nourrit son troupeau.