Saint / Sainteté / Sanctification / Sanctifier

Dieu, parce qu’il est notre créateur, est digne de culte. Nous voyons autour de nous les merveilles de son intelligence, de sa sagesse, au travers de la nature, de la complexité de l’homme. Nous voyons sa bonté au travers de ce beau monde qu’il nous donne. De plus, il est bon de nous donner toutes ces choses. Nous devons donc le célébrer, le fêter tout au long de notre vie, aussi bien en vivant d’une manière qui lui plaît qu’en prenant des moments pour le remercier de tout ce qu’il fait. La sainteté de Dieu est cette qualité que seul Dieu possède, celle d’être digne de culte à cause de son excellence morale et parce qu’il est notre créateur. Puisque Dieu possède la sainteté, il est saint. De notre côté, comme Dieu est saint, il est de notre devoir de sanctifier Dieu, de le célébrer.

Si une créature ne peut pas être digne de culte, dans le sens de recevoir le culte suprême, elle peut de son côté être digne de participer au culte de Dieu. Quand Dieu nous déclare digne de lui rendre culte, nous sommes saints. Nous avons alors la sainteté. Cette sainteté n’est pas la même que celle de Dieu, c’est une sainteté qui rend digne de rendre culte à Dieu, pas une sainteté qui rend digne de recevoir le culte. Quand Dieu nous déclare saint et qu’il nous rend saint, il nous sanctifie. L’action de nous sanctifier est la sanctification.

Comme la sanctification est intimement liée à la moralité, Dieu est saint parce qu’il est la bonté même, tous ces termes ont aussi une connotation morale et parfois « être saint » peut signifier être bon, ou le mot sanctification peut référer à un progrès moral.

[mc4wp_form]